Cartularium abbatiae Lerinensis

I – LXI Adalbert étant abbé de Lérins, Béranger étant évêque de Fréjus dans le Val du Camp d’Empure et Almaric son préposé aux affaires canoniques  (…) 《 placuit Deo (…) basilicam ejusdem loci quod dicitur Speluca (Beate Marie de Speluca) consecrata hac consecratione facta IIII idus januarii, luna XXIIII, anno ab incarnatione Domini M.XC., regnante in perpetuum Christo 》(10 janvier 1090).

Nouveaux statuts de Lérins édictés le 3 mars 1353 par un chapitre général que présida l’abbé Guillaume de Blieux, tous les 98 religieux étant présents  (dont 27 demeurant dans le monastère de Lérins, 48 dans les prieurés – dont la basilique de Spéluque à laquelle est liée l’église Saint Michel  (actuellement chapelle Saint Michel propriété de la commune d’Ampus), les 23 autres ayant des charges diverses. Décision : les prieurés doivent comporter 1 à 4 moines + 1 prieur y résidant (Spéluque : 4 moines ; Saint Michel : 1 moine).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s